fiches techniques & publications
cathéterisation vasculaire

Quelques informations sur les modèles :

Dans le cadre de projet de recherche ou d’études précliniques (pharmacocinétique et pharmacodynamique, toxicologie), la pose de cathéters vasculaires facilite l’administration intraveineuse ou intraartérielle de substances tests ou la réalisation de prises de sang régulières.

Chez la souris, il est possible d’implanter des cathéters pour un usage courte durée ou chronique en veine jugulaire, en artère carotide et en veine fémorale.

Chez le rat, les vaisseaux accessibles sont la veine jugulaire, l’artère carotide, l’artère et la veine fémorale, la veine porte, l’aorte abdominale et l’artère hépatique.

Chez les animaux de laboratoire de plus grande taille (lapin, porc, miniporc et primate notamment) tous les vaisseaux déjà cités pour les rongeurs mais également de nombreux autres vaisseaux périphériques (veine marginale, veine saphène par exemple) sont accessibles et cathéterisables pour des usages courte ou longue durée.

Il existe des systèmes d’accès permettant d’utiliser régulièrement les cathéters sans douleur (et donc sans anesthésie) notamment des chambres cous cutanées mais également des systèmes externes tels que les Bionector (BD), les Pinport ou le VAH (Instech).

La mise en œuvre des techniques associées à ces modèles requièrent de bonnes compétences chirurgicales. Au-delà du challenge de l’insertion du cathéter dans un vaisseau de petite taille, de nombreux autres facteurs doivent être maitrisés pour garantir une fonctionnalité optimale des modèles.

Les facteurs clefs du bon fonctionnement des cathéters sont :

  • le choix du modèle animal : les taux de succès sont étroitement lié au choix de l’espèce mais aussi de la souche, du sexe et de l‘âge des animaux
  • la longueur d’insertion du cathéter dans les vaisseaux
  • la qualité de l’asepsie
  • le choix du matériel (matériau et design des cathéters, choix du matériel de suture en particulier)
  • la gestion des « lock solution » (solution de remplissage des cathéters entre deux utilisations) et des protocoles de rinçage
  • le choix du système d’accès au cathéter
  • Ce en quoi Vetsalius peut vous aider :

    L’apprentissage de ces techniques nécessite, même pour les personnes ayant de bonnes bases en chirurgie (maitrise de la contention et d l’utilisation des instruments, de l’utilisation de dispositif de grossissement, maitrise des techniques de suture), un investissement en temps significatif. L’obtention de résultats optimaux passe en effet par un apprentissage et un raffinement étape par étape du modèle. Généralement, au début de l’apprentissage les chirurgiens travaillent au raffinement de la technique de cathéterisation elle-même, puis se concentrent sur un positionnement anatomique optimal du cathéter avant de raffiner en dernier lieu les techniques de protection et d’accès à celui-ci.

    Ce processus d’apprentissage est long (plusieurs semaines à plusieurs mois pour la plupart des équipes) mais peut être significativement accéléré avec l’aide d’experts Vetsalius. En effet ces derniers peuvent orienter les chirurgiens sur les techniques chirurgicales optimales mais également donner des conseils sur l’organisation des chirurgies, les soins peri-opératoires, l’asepsie, le choix du matériel. Au cours d’une formation de 1 à 3 jours (en fonction du nombre de participants, de la complexité des techniques choisies, des objectifs) Vetsalius peut accompagner une équipe de chirurgiens dans l’optimisation des protocoles adaptés aux projets spécifiques de l’équipe.

    Pour les équipes n’ayant pas ou peu d’expérience préalable en chirurgie ou n’ayant pas de temps à dédier à l’entrainement, la solution la plus adaptée peut être le recours aux prestations sur site. Les chirurgiens Vetsalius peuvent intervenir dans le laboratoire du projet pour réaliser les chirurgies si nécessaire fournir tout le matériel nécessaire. Tout est mis en œuvre en amont de la prestation pour optimiser le nombre d’animaux opérables en une journée d’intervention. L’envoi d’envoi d’animaux pré équipés, opérés au sein d’un laboratoire partenaire, est également envisageable.

    N’hésitez pas à contacter Vetsalius pour recevoir plus d’informations !